Les Beatles et les célébrités
Imprimer Partager Envoyer
Durant les années soixante je suis allé en Inde.
Je pense que c'est LA chose dans ma vie que j'aurais pu faire sans tout le reste.
Cette chose unique qui m'a permis de me mettre en contact avec ce qui est à l'intérieur, grâce à Maharishi, Ravi Shankar, la musique indienne, et la spiritualité

Georges Harrison interview "The Today Show" en 1985

George Harrison est mondialement connu pour sa carrière en tant que Beatles, et pour avoir été le premier à inviter des artistes à se réunir pour lever des fonds afin de venir en aide à des populations en difficultés avec le concert pour le Bangla Desh, ancêtre des "Band Aid". Harrison avait la célérité, une immense reconnaissance internationale, comme celle de ses pairs musiciens, l’aisance matérielle, et l’amour de millions de fan. Cependant dans cette interview, Harrison déclare qu’il aurait pu se passer de tout cela, sauf de cette ouverture d’esprit à la conscience transcendantale par la Méditation qu’il a ensuite approfondie en Inde auprès de Maharishi, et avec l’étude de la musique indienne.

Georges Harrison est interviewé par Rona Elliot pour "The Today Show" en janvier 1985, le jour de la sortie du film "Ouragan sur l'eau plate", et pendant la préparation du film "Shanghai Surprise" dont il est le producteur & de son album "Cloud Nine".

 

Vidéo sous-titrée en Français (VOST) :

Rona Elliot :

Votre engagement dans la spiritualité a été constant durant votre vie, et nous connaissons la forme que cela avait dans les années soixante : les dévots et les gourous. Est-ce là encore la forme que cela prend dans votre vie actuelle ?

George Harrison :

Je pense que ce qui est arrivé durant les années soixante était en quelque sorte nécessaire et important. Et je pense, comme pour tout, que si vous voulez apprendre le tennis, vous devez aller voir quelqu'un qui peut vous enseigner le tennis. Si vous voulez devenir un yogi ou apprendre à méditer, ou autre chose, alors vous avez besoin d'un instructeur, ou de quelqu'un qui connaisse cela.

Mais malheureusement, le mot Guru est devenu un peu ironique, parce qu'encore une fois la façon dont la presse, les a décrit comme de "stupides vieux bonshommes", vous savez, Maharishi avec ses cheveux longs, et aussi parce qu'il y avait beaucoup de "bhogis" (jouisseurs profiteur en anglais). Vous savez, de la même façon qu’il y a des Yogis, il y a des "Bhogis", et sans vouloir mentionner aucun nom, il a eu un afflux de ceux-ci au fil des années en Amérique.

Comme quelqu'un l'a dit une fois, vous devez être comme la fourmi sage qui rampe à travers les grains de sable pour trouver les grains de sucre. Et ainsi, chaque personne doit trouver pour elle-même un moyen pour sa réalisation intérieure.

Je veux dire comprendre que la seule raison de notre présence sur cette planète, c’est de retourner à l'école en quelque sorte.

Chaque âme est potentiellement divine, et le but est de manifester cette divinité. Tout le reste est secondaire.

Rona Elliot :

De tous les privilèges et toutes les possibilités qui vous ont été offertes en raison des circonstances de votre vie, quand vous y réfléchissez, quel est le plus grand bénéfice que vous en avez retiré ?

George Harrison :

Le plus grand avantage, c'est la connaissance qui vient de l'expérience. Je ne sais pas vraiment ce qu'elle est, c'est très subtil.  … Vous savez, c'est seulement en passant par certaines expériences que vous comprenez ce qui s'est passé, pourquoi c'est arrivé, et comment une sorte de force profonde vient de cela. Je pense que c'était le principal.

Durant les années soixante je suis allé en Inde. Je pense que c'est LA chose dans ma vie que j'aurais pu faire sans tout le reste. Cette chose unique qui m'a permis de me mettre en contact avec ce qui est à l'intérieur, grâce à Maharishi, Ravi Shankar, la musique indienne, et la spiritualité.

C'est Cela.

Durant les années soixante je suis allé en Inde. Je pense que c'est LA chose dans ma vie que j'aurais pu faire sans tout le reste. Cette chose unique qui m'a permis de me mettre en contact avec ce qui est à l'intérieur, grâce à Maharishi, Ravi Shankar, la musique indienne, et la spiritualité

Rona Elliot :

La musique de George Harrison sera présente dans le film "Water" (Ouragan sur l'eau plate) qui sort en salle à travers le pays aujourd'hui. Il écrit également la musique du film à venir "Shanghai Surprise".

 

film "Water" (Ouragan sur l'eau plate)

La chanson "Freedom Song" à la fin du film "Water" avec George Harrison, Ringo Starr & Eric Clapton

« Filmographie de George Harrison en tant que réalisateur, acteur, ou producteur », http://www.allocine.fr, Disponible sur : <Allociné>