La fondation David Lynch
Imprimer Partager Envoyer

La Fondation George Lucas pour l’Éducation : les écoles qui fonctionnent

Le collège Visitacion Valley de San Francisco a récemment été présenté par une série de vidéos par la George Lucas Educational Foundation dans le cadre des "School that works" (les écoles qui fonctionnent en matière d'éducation).

Fondée en 1991 par le cinéaste George Lucas et Steve Arnold (co-fondateur de Polaris Venture Partners), la Fondation George Lucas pour l’Éducation a pour but de "célèbrer et d'encourager l'innovation" dans les écoles K-12 (écoles primaires).

La Fondation édite également un site internet nommé Edutopia.

Transformation paisible dans une école au bord de la crise

Entouré par la pauvreté et la violence, un collège de San Francisco a adopté un audacieux programme de méditation quotidienne.

Les élèves de l'école trouvent dans ce programme un apaisement personnel, social et émotionnel, ils se sentent plus en sécurité, et ils retrouvent une nouvelle volonté d'apprendre.

Une approche audacieuse pour réduire le stress des étudiants

Comme le décrit David Markus dans son blog : « Il arrive que lors de la visite d'une de ces écoles "qui fonctionnent en terme d'éducation", vous voyez quelque chose qui vous fasse tomber la mâchoire. Quelque chose de tellement étonnant que vous devez vous arrêter pour vous assurer que vous voyez réellement ce qui est sous vos yeux ».

« Ce qui m'a sidéré, a été de voir plus de 200 lycéens et colégiens assis ensemble en silence, les yeux fermés, presque immobiles, à méditer durant 15 minutes sans interruption ».

Cela arrive deux fois par jour à l'école primaire de la Visitacion Valley de San Francisco. Ils appellent cela le "Quiet Time", le moment de calme à l'école.

Credit: Daniel Jarvis

L'impact de la méditation  sur l'école primaire "Visitacion Valley"

L'école primaire Visitacion Valley Middle School a introduit au printemps 2007 le programme "Quiet Time" (un temps de calme) qui est un programme de réduction du stress employant de façon optionnelle la Méditation Transcendantale (MT). Le programme se compose de deux périodes de 15 minutes chacune, le matin et l'après-midi, durant lesquels les étudiants choisissent, soit de rester tranquillement assis, soit de méditer.

Tout au long de l'année, le centre pour le bien-être et la réussite de l'éducation (San Francisco-based Center for Wellness and Achievement in Education) a fourni aux élèves une formation générale d'une à cinq heures, et pour ceux qui optent pour cette solution, une instruction à la Méditation Transcendantale. Les enseignants reçoivent une formation sur la façon de surveiller et de faciliter ce "moment de calme" en classe ( PDF de 178 Ko), et ils peuvent également choisir de recevoir cette formation à la méditation pour eux-mêmes.

Depuis la mise en œuvre du programme "un moment de calme en classe" (The Quiet Time Programe) en 2008, les suspensions ont été réduites de moitié, le taux d'absentéisme a chuté de 61%.

Et selon les données du district de San Francisco, l'école de Visitacion Valley compte actuellement parmi le plus grand nombre d'élèves disant aimer leur école et qui la recommanderaient à d'autres.

Transcription de la vidéo :

James Dierke (Directeur de l'école) : Je suis devenu directeur de l'école de Visitacion Valley à l'automne 1999. Le premier jour ici, j'ai entendu du bruit dehors, j'ai regardé par ma fenêtre. Il y avait deux élèves qui sortaient la porte de ses gonds pour entrer dans la cour et jouer au basket.

Quand je suis sorti dans la cour, j'ai remarqué qu'il y avait quelques jeunes étudiants qui jouaient aux gendarmes et aux voleurs. Je me dirige vers l'un d'eux et je lui dit : « Hé, puis-je regarder cela un instant ? », il me dit : « Bien sûr », et il me tend le calibre 45 de son père.

Légende facultative

James Dierke : Durant l'année scolaire 2002-2003, il y a eu 41 meurtres dans ce quartier. Et les étudiants de cette école étaient soit partie prenante dans la fusillade, soit ont été abattus, ou étaient simplement présents lors de la fusillade. Il y a donc une quantité énorme de stress, d'anxiété et de peur parmi les étudiants.

Laurent Valosek : Les niveaux de stress étaient si élevés que tout le monde fonctionnait vraiment avec un véritable préjudice en raison de cet environnement. Et cela a une incidence sur le bien-être psychologique. La plupart des étudiants ont non seulement un TDAH, mais également un SSPT (ou PTSD en Anglais).

Carlos Garcia (Superintendant) : Allez faire un tour dans un barrio ou un ghetto en Amérique, vous entendez les caissons de basses, vous entendez les cris. Et malheureusement, trop de nos enfants entendent aussi des coups de feu.

James Dierke : Je pense que de nombreuses écoles aujourd'hui sont gérées comme des prisons, parce que les enfants sont tout simplement hors de contrôle. Et c'est à cause de l'environnement dans lequel ils vivent. Nous ne sommes pas une prison ici, nous gérons une école.

Laurent : La recherche montre que le stress est un problème majeur dans notre système éducatif. Nous ne pouvons pas avoir un système éducatif efficace si nous ne réglons pas le problème du stress. Cette situation influe sur notre fonctionnement neuro-physiologique.

James Dierke : Pour que les enfants puissent apprendre et être créatifs, ils doivent se sentir heureux et en sécurité. Pour y arriver, je devais donc commencer à travailler sur le terrain social et affectif.

J'ai alors entendu parler de "Quiet Time" (un moment de calme en classe). Et nous avons fait un pas en avant courageux dans un nouveau domaine de l'enseignement, en apprenant à nos élèves à méditer.

Enseignant : Relevez la tête, fermez les yeux. Le "moment de calme" commence.

Légende facultative

[L'école Visitation Valley a mis en œuvre la méditation en 2007. Dès lors, ils ont coupé leur taux d'absentéisme de plus de la moitié à 7%. Alors que le taux d'absentéisme de l’État s'est élevé à 30%. Avant le "moment de calme", les taux de suspension étaient égaux à ceux de l'État à 13%, aujourd'hui leur taux se sont abaissés à 6%, la moitié de ceux de l'État]

Noah Schechtman : Le "moment de calme" (Quiet Time) est la première activité de la journée, lorsque les élèves arrivent. Et c'est aussi la dernière activité de la journée, avant qu'ils ne rentrent chez eux.

Annonce : Veuillez s'il vous plaît excuser cette interruption. S'il vous plaît commencez votre "moment de calme". Je vous remercie.

Noah : Un enseignant sonne une cloche, qui débute la session de calme. Il y a une période de 12 minutes à partir du moment où l'enseignant sonne une première fois la cloche, jusqu'à ce qu'il la sonne une seconde fois. C'est complétement silencieux dans la pièce. Les étudiants méditent.

Man : Combien de personnes ont médité ici ? Levez la main.

Jocelyn : Je suis Jocelyn. Je suis une élève de quatrième au collège de Visitacion Valley. Je vis à Sunnydale. Un jour il y avait des gens à pied, mon père a entendu des coups de feu. Je sentais que je ne pouvais plus bouger. La méditation m'a aidé. C'était comme une force qui a bloqué ce que nous avons vécu.

Légende facultative

Rose Ludwig : Nous donnons aux enfants un mécanisme d'adaptation. Les problèmes que vous avez sont là, mais c'est votre capacité à les traiter qui change.

Du point de vu comportemental, vous voyez une différence. J'ai véritablement vu une corrélation entre leur comportement, et le fait d'être plus facile à gérer en classe, après qu'ils aient appris à méditer.

Carlos : Si nous continuons à faire ce que nous avons toujours fait, nous obtiendrons toujours ce que nous avons toujours eu. Est-ce bien suffisant ?

Je ne pense pas que ce soit assez bien pour le XXIème siècle. Nous nous devons d'être des cas particuliers pour essayer des choses qui n'ont encore jamais été essayées auparavant, et voir si elles fonctionnent.

En matière d'éducation, notre travail consiste à façonner l'avenir.

Si nous continuons à faire ce que nous avons toujours fait, nous obtiendrons toujours ce que nous avons toujours eu. Est-ce bien suffisant ?

Je ne pense pas que ce soit assez bien pour le XXIème siècle. Nous nous devons d'être des cas particuliers pour essayer des choses qui n'ont encore jamais été essayées auparavant, et voir si elles fonctionnent.

Légende facultative

    Réalisateur: Zachary Fink
    Producteur: Mariko Nobori
    Editeur: Daniel Jarvis
    Associate Producer / Rédacteur en chef adjoint: Douglas Keely
    Appareil photo: Mario Furloni, Zachary Fink
    Audio: Thomas Gorman
    Conception graphique: Maili Holiman
    Vidéo programmation Producteur: Amy Erin Borovoy
    Producteur exécutif: David Markus

© 2012 | The George Lucas Educational Foundation

(Reproduit ici et traduit avec l'aimable autorisation de la Fondation George Lucas pour l'éducation)

David Lynch Foundation « Meditation in Schools (Quiet Time Program) », Disponible sur : <Meditation in Schools (Quiet Time Program) - David Lynch Foundation>

To combat the negative effects of traumatic stress, the David Lynch Foundation offers the Quiet Time Program with the TM Meditation technique in hundreds of schools.

The George Lucas Educational Foundation « Quiet Transformation at an Embattled School », Edutopia, 02/22/2012, Disponible sur : < Edutopia >, Autre lien : <A Bold Approach to Reducing Student Stress>
David Markus « Risking Peace at a Troubled School », Edutopia, February 22, 2012, Disponible sur : < Edutopia >
Vanessa Vega « Promising Research on Meditation in Schools - Researchers have found multiple positive outcomes for students who meditate », Edutopia, 2/22/2012, Disponible sur : < Edutopia >